• Son sexe enfla, s’allongea et tressauta ...

     

    Son sexe enfla, s’allongea et tressauta au rythme de sa jouissance...

    Celui-ci me parut infini, et peut-être l’était-il parce qu’il se mit à me pilonner tout en continuant à jouir, se déversant en moi à longs traits brûlants.

     

      

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter